Mettre en place un tableau de bord financier a pour but de mesurer la performance financière d’une entreprise ou d’un projet, en phase de lancement ou de restructuration.

Outil incontournable en gestion financière, le tableau de bord offre une vision globale et complète de l’évolution de l’entreprise et de ses résultats. Il permet d’adapter la stratégie commerciale en temps réel, d’anticiper des difficultés financières, ou encore de rendre les données visibles par tous les collaborateurs afin de les impliquer.

Alors, comment faire un tableau de bord financier en 4 étapes ? On vous dit tout !

 

1 – Déterminer les objectifs du tableau de bord

Le rôle du tableau de bord est de faire état de l’évolution de la performance financière de l’entreprise sur une période définie, c’est-à-dire du moment où l’étude est lancée jusqu’à l’objectif final.

Alors, forcément, mieux vaut définir cet objectif final en amont. Il peut s’agir de :

  • suivre l’évolution financière de l’entreprise dans sa globalité ;
  • suivre l’évolution des coûts relatifs à un projet.

Ici, le but est de savoir à quelle question globale le tableau de bord financier va répondre. Mais, en tant qu’outil, celui-ci s’appuie sur les objectifs financiers de l’entreprise.

C’est pourquoi il est important de réfléchir à ces objectifs en amont de la création du tableau de bord. En fait, cette étape consiste simplement à dégager des axes d’amélioration atteignables, par exemple :

augmenter progressivement les marges sur la vente de produits ;
réaliser des économies sur les processus de production ;

 

2 – Choisir les indicateurs de performance financière (KPI)

Les indicateurs clés de performance, appelés également KPI, ont un impact direct sur la performance de votre tableau de bord financier. Ils sont complémentaires aux objectifs définis en étape 1. Pour chaque objectif financier, définissez un indicateur adapté. Par exemple, l’augmentation des marges sur la vente de vos produits peut être mesurée par l’indicateur de coûts “marge brute”.

Pour augmenter la pertinence des indicateurs, il est conseillé de confier ce choix aux acteurs de terrain dans l’entreprise, comme l’équipe commerciale par exemple. Ils seront plus à même, par la suite, de confronter les résultats du tableau de bord à la situation réelle.

 

3 – Structurer le tableau de bord financier

Un bon tableau de bord financier met en avant :

  • d’une part, les valeurs de référence, ou objectifs financiers ;
  • et d’autre part, les indicateurs de performance.

L’objectif : encourager visuellement la comparaison des données.

Pour cela, une seule solution : rendre votre tableau de bord financier le plus visuel et attrayant possible. Dans un premier temps, concentrez-vous sur la structure du tableau de bord, en mettant de côté les couleurs et choix graphiques. Prenez le temps de construire un brouillon sur lequel vous indiquerez toutes les zones d’étude.

Enfin, profitez de cette étape transitoire pour reprendre un à un vos indicateurs, les placer les uns par rapport aux autres, et pour vérifier que les données sources de votre entreprise sont bien exactes.

 

4 – Mettre en forme votre tableau de bord financier

Une fois que vous estimez que la structure du tableau de bord est pertinente pour présenter les informations essentielles de votre gestion financière, il est temps de choisir comment les mettre en forme.

Pour cela, utilisez des présentations visuelles : graphiques, camemberts, signalétique… Vous pouvez également utiliser des niveaux de couleurs pour présenter une évolution graduelle.

Stere informatique peut vous accompagner dans l’élaboration de votre stratégie BI et la création de tableaux de bords efficients pour vos équipes.  Parlons de votre projet.